Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

La France est le 1er producteur mondial d’eau en bouteille et les Français sont de très gros consommateurs (entre 150 et 200 litres par personne chaque année).

 

 

Leur  tri et leur  recyclage : un mythe ?

 

Cela représente un marché d’environ 7,5 milliards de bouteilles d’eau en plastique PET ! Le PET recyclé peut connaître des secondes vies très diverses : pulls en polaire, jouets, moquette, etc. Bien trier le PET favorise un processus de recyclage « en circuit fermé » au terme duquel une bouteille redevient une bouteille. Par exemple, il faut 27 bouteilles d’1.5 litres pour fabriquer un pull en laine polaire. Si elles ne sont pas recyclées, les bouteilles en plastique PET, fabriqué à partir de pétrole brut, mettent entre 100 et 500 ans à se décomposer dans la nature. (Source :Site lemontri) En suivant  le cycle de recyclage d’une bouteille.

 

 

Cycle de recyclage d'une bouteille

Coca-Cola France a investi 8 millions d’Euros dans une usine en Bourgogne pour arriver à ce que 100% de ses bouteilles soient recyclables.

Mais il reconnait qu’en 2025, il ne recyclera que 50% de ses bouteilles. Il y a deux raisons. D’abord l’indiscipline des consommateurs qui trient mal leurs emballages. Puis, vient l’incapacité technique de Coca-Cola à insérer plus de la moitié de la matière recyclé dans ses bouteille.

Cette information est confirmé, puisque que sur une bouteille d'eau LA SALVETAT il est indiqué que leur nouvelle bouteille ne comporte que 50 % de plastique recyclé.

 

Bouteille de Salvetat indiquant que 50% de plastique recyclé

Pour Virginie Helias de P&G, le problème du recyclage c’est une valorisation insuffisante pour couvrir les coûts de collecte.

 

 

 

Sans trop y faire attention, le consommateur paye à l’achat le coût de fabrication de la bouteille, puis une contribution à Eco-emballages d’environ un 1 centimes par bouteille (Source : Ecoemballages.fr) et enfin la collecte pour les ordures ménagères.

 

 

 

 

 

Usine de recyclage des bouteilles

Le recyclage, en résumé, est utile pour d’éviter de retrouver l’ensemble de ces bouteilles enfoui dans une décharge. Mais l’efficacité de ce dispositif dit de « l’économie circulaire », mais à grand rayon, s’avère toutefois peu performante parce qu’elle responsabilise peu le citoyen.

De plus, la collectivité s’est substituée pour la collecte alors que dans d’autres pays le dépôt et le tri des déchets sont fait directement par le citoyen dans des déchèteries locales avec de multiples conteneurs dédiés à chaque type de déchets.

 

 

 

 

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus