Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Nous aborderons ici ce que nous appelons des palliatifs à la maladie du plastique. Ils permettent de supporter, d'avoir bonne conscience face à ces déchets qui, sans doute, pourraient être évités. C'est mieux que de rien faire mais on est loin de résoudre la maladie.

Les palliatifs au plastique

 

Nous voyons dans la société comme palliatifs aux plastiques  : le tri des déchets et leur recyclage, les projets de consigne, l'éco-contribution. Seul palliatif entièrement efficace : la gourde et bientôt les  fontaines responsables pour éviter à la source les bouteilles d'eau à usage unique. 

 

 Le tri et le recyclage  

 

  • Cycle de recyclage des bouteilles en plastique. Un schéma du cycle de recyclage des bouteilles en plastique proposé par le site et la société Lemontri.fr. Cette société vend des machines pour collecter et trier les différents déchets (Plastiques et autres). La collecte des déchets leur permet de proposer des emplois en insertion.

 

 

 

Récupérateur de bouteilles consignées

 

  • Plastique, le mythe du recyclage un dossier de CHALLENGES N° 611 de mai 2019, revue économique qui étudie le principe du recyclage sous l'angle du coût et de l'efficacité.

 

 

 

 

 

  • Déchets plastiques : la dangereuse illusion du tout-recyclage  un article sur Internet du site  The conversation.  "L’expertise universitaire, l’exigence journalistique"  en date de janvier 2018. Ce site apporte une information soignée, documentée et propose en bas de page des  liens vers d'autres articles sur les plastiques.

 

 

 

 

L'éco-contribution

 

  • Eco-Contribution  : petit reportage extrait du journal de 13 h de France 2 du 23 septembre 2019. A l'occasion du projet d'application de l'éco-contribution sur les jouets en plastiques, il est fait d'une façon assez optimiste le point sur les éco-contribution en place depuis des années et en particulier pour les bouteilles d'eau.

 

 

 

 

La consigne

Recyclage des plastiques par Suez

 

  • La consigne une mauvaise idée  un article de QUE CHOISIR de Novembre 2019 qui n'est pas favorable à la consigne des bouteilles en plastiques et propose de renvoyer  surtout les emballages plastiques non recyclable ( 2 millions de tonnes contre 350 000 tonnes pour les bouteilles) à leur producteur.  

 

 

 

 

 

  • La consigne en pointillé un article de l'EXPRESS du 9 décembre 2019. L'incertitude règne sur la consigne des bouteilles en plastique, qui a brouillé l'image du projet du gouvernement.

 

 

 

 

 

  • Le lobby anti-consigne s'active un article de l'OBSERVATEUR du 26 septembre 2019. Sénateurs et élus des communes ne sont pas favorables à la consigne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La gourde

la gourde la vraie solution

 

 

 

 

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus